Présentation

L'atelier 18 - Aquarelle de Thomas Villette

L'Atelier 18 a accueilli de nombreux élèves de 2011 à 2017 : modelage, mosaïque et tournage.
Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à cette aventure, en particulier les élèves et les stagiaires qui ont fait vivre ce lieu pendant six années.


Matériel de l'atelier :

- Quatre tours de potier (1 COMO VF 97, 1 Shimpo RK 55, 2 Shimpo RK 3D)
- Un four électrique RHODE cylindrique - enfournement vertical - 95 L pour dégourdir les poteries (cuisson atteignant 980°C) et cuire les grès et porcelaines à hautes températures (cuisson atteignant les 1280°C)
- Petit outillage pour le tournage

Fabrication d’une céramique à L’Atelier 18


La préparation de l’argile 

Le grès est malaxé afin de l’homogénéiser, puis il est “tapé” pour en chasser les bulles d’air.

La mise en forme 

La majorité des pièces sont tournées puis tournasées sur un tour de potier.  Plus occasionnellement, elles sont modelées ou moulées.

Le décor

Il est le plus souvent effectué sur terre crue : application de couleurs au pinceau, estampage, sgraffiato (gravure), réserve à la cire…

La première cuisson 

Les pièces sont enfournées pour être “dégourdies”. Le four accumule de la chaleur pendant une dizaine d’heure. Les pièces atteignent une température de 980°C puis refroidissent durant 24 heures avant d’être défournées.

L’émaillage

L’émail est préparé à l’atelier à partir des matières premières : silice, kaolin, feldspath, craie, talc... qui sont pesées en fonction du résultat souhaité en terme de brillance/matité, transparence/opacité. Un apport d’oxydes métaliques dans l’émail (fer, rutile, cuivre, cobalt...) modifie la couleur.

La seconde cuisson

Les pièces sont à nouveau enfournées. Une journée de cuisson permet d’atteindre les 1280°C. Le grès se ferme et donne ainsi à la pièce son étanchéité. L’émail se vitrifie et révèle ses couleurs définitives.
>> Certaines pièces sont cuites en Auvergne selon des techniques traditionnelles. Les flammes et la réduction en oxygène dans l’enceinte du four à bois enrichissent subtilement la couleur et la texture de la céramique.